Démolir un mur

Sommaire

S'il peut paraître assez facile de démolir un mur, cela implique de préparer son chantier et de connaître les différentes étapes à respecter.

Démolir un mur : porteur ou non ?

Avant de vous lancer dans la démolition d'un mur, la première chose à vérifier est sa nature est-il porteur ?

Excepté si vous avez les plans de votre maison et donc l'indication des murs porteurs ou non, il faut faire appel à un professionnel pour déterminer la nature des murs.

D'une manière générale c'est que les murs porteurs sont :

  • les murs extérieurs,
  • les murs intérieurs principaux ou murs de refend : ils s'élèvent jusqu'au 1er ou 2e étage le cas échéant.

Habituellement, les murs porteurs font plus de 10 cm d'épaisseur, contrairement à la plupart des cloisons : la distinction est plus difficile à faire dans une maison ancienne.

Bon à savoir : la structure d'une maison évolue dans le temps, les charges se répartissent et un mur qui n'était pas porteur peut le devenir.

Réglementation pour démolir un mur

Abattre une cloison chez soi ne demande pas de démarche administrative, sauf pour rendre une surface habitable.

En revanche, pour démolir un mur porteur, vous devez faire quelques démarches, parfois longues :

LOCATAIRE PROPRIÉTAIRE
Maison Appartement
Vous ne pouvez pas toucher aux murs de la maison sans l'accord du propriétaire. Si vous ouvrez un mur porteur pour rendre une surface habitable, il faut aller à votre mairie pour déposer un permis de construire.
  • En habitation collective, vous devez vous référer au règlement de la copropriété pour savoir si oui ou non vous pouvez démolir un mur porteur.
  • Il faut ensuite passer par un bureau d'études pour établir le dossier.
  • Les murs non porteurs ne demandent qu'une simple autorisation de la copropriété.

Avant de démolir un mur : quelques conseils

Avant de prendre votre masse et de vous lancer dans la démolition de votre mur, il y a quelques précautions à prendre :

  • selon la taille et de l'épaisseur de votre mur, il peut y avoir de très nombreux gravas, prévoyez une benne ou bien des sacs spéciaux en quantité suffisante pour pouvoir déblayer votre chantier au fur et à mesure,
  • travaillez à deux ou plus, mais ne prévoyez pas non plus trop de personnes,
  • videz complètement la pièce et calfeutrez soigneusement pour limiter les infiltrations : la démolition d'un mur génère beaucoup de poussière,
  • portez des vêtements de travail près du corps, un masque vous protégeant contre la poussière, une paire de lunettes pour éviter les éclats et une paire de gants,
  • n'oubliez pas les protections auditives.

Bon à savoir : l’article L. 4412-2 du Code du travail rend obligatoire le repérage amiante avant travaux (RAAT), en cas de rénovation ou de démolition. Le donneur d'ordre, le maître d'ouvrage ou le propriétaire d'immeubles, de matériels ou d'articles doit en effet faire rechercher la présence d'amiante, préalablement à toute opération comportant des risques d'exposition des travailleurs à l'amiante. Le décret n° 2017-899 du 9 mai 2017 a fixé les conditions et les modalités de ce repérage avant travaux (articles R. 4412-97 et suivants du Code du travail). Concernant les immeubles bâtis, l’arrêté du 16 juillet 2019 est entré en vigueur le 19 juillet 2019. Un arrêté du 23 janvier 2020 rend obligatoire pour les opérateurs de repérage la possession d’une certification amiante « avec mention » pour réaliser les repérages amiante avant travaux dans les immeubles bâtis. Les opérateurs ne disposant pas de la mention peuvent cependant continuer à réaliser des RAAT dans les immeubles bâtis jusqu’au 30 juin 2020.

À la fin, vous pourrez porter les gravas à la déchetterie.

Comment abattre un mur et à quel prix ?

Démolir un mur : posez des étais

Dans le bâti ancien, il est indispensable de faire appel à un professionnel pour déterminer si vous pouvez ou pas abattre un mur.

Commencez par le haut du mur et descendez.

Posez toujours des étais :

  • sans forcer, de part et d'autre de votre future ouverture sauf pour les plaques de plâtre, les carreaux de plâtre,
  • si vous travaillez à l'étage, posez des étais sous le plancher en alignement des autres étais pour éviter que le plancher supporte la charge de l'étage,
  • les étais sont là en prévention : il est toujours possible que le mur non porteur auquel vous vous attaquez soit devenu plus ou moins porteur au fil du temps.

Ces pros peuvent vous aider